Poudlard HabboBetaMagie

Poudlard est une école de sorcellerie pour jeunes sorcières et sorciers qui forme à l'art et la pratique de la magie. Venez nous retrouver chez poudlard-hbm sur hbeta.fr !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Cachot] Manuel de potions à l'usage des débutants.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grace_
avatar


Messages : 223
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 17

MessageSujet: [Cachot] Manuel de potions à l'usage des débutants.   Mer 2 Sep - 14:54

MANUEL DE POTIONS A L'USAGE DES DÉBUTANTS FAIT PAR EMMA

Ce manuel est utile au débutant et a été écrit par Emma. Merci de bien vouloir respecter son travail.



INTRODUCTION GENERALE AUX POTIONS (BASES)



I - Définition d'une potion et théorie du flux magique

Une potion est un breuvage avec des connotations magiques ou simplement ''breuvage magique''. C'est une préparation magique qui est composé d'un ou plusieurs ingrédients et qui devient magique lorsqu'on y injecte une quantité du flux magique du sorcier qui la prépare. Nous sorciers, nous détenons tous du flux magique que l'on dégage involontairement, c'est donc ça qui va être absorber par la potion lorsque vous vous concentrez dessus. Un individu distrait et peu concentré n'arrivera pas à préparer une potion car le flux varie selon le degré de concentration.

La baguette magique que chaque sorcier possède est ce qu'on appele un catalyseur. Elle permet de canaliser et gérer avec précision la quantité de flux magique que libère le sorcier, donc la quantité apporté à la potion. Attention à ne pas trop en injecter car cela provoquera l'échec de la potion et non une puissance supérieur. Dans un premier teps, ça ne sera qu'un vulgaire liquide tel que du jus de citrouille ou de l'eau puis petit à petit, tout en faisant bien attention aux effets toxiques tout de même, ça explosera (c'est donc ça qui est l'un des éléments majeurs de l'explosions des chaudrons et accidents en potions). Des sortilèges de protections doivent alors être utilisé !

Le flux magique est inscrit dans notre ADN (code génétique) et c'est ça qui fait de nous des sorciers car il circule dans le sang et c'est pour ça que chez les moldus, ce gêne n'est pas actif. Il existe des gènes qui fonctionnent par paire, si les deux gènes ne s’ont pas réunis ceux ci ne sont pas fonctionnels. Un née moldu aura forcement des ancêtres sorciers, seulement le gène codant pour le flux magique n'aura pas été activée chez ses parents puisqu’ils ne possédaient pas la paire. Un née moldu est la conséquence de la réunion d'une paire de gène. Un moldu ne pourra pas de préparer de potions même si il a la recette et les ingrédients en main. C'est grâce au flux magique qui circule en nous, que la potion deviendra « magique ». On peut également ajouter que les phases de la lune influencent énormement les potions selon la phase définie.

Pour conclure, les potions sont des liquides magiques qui sont guidés par le flux magique engendrés par les sorciers. On nomme tout homme qui a étudié, découvert, inventer, enseigner l'art des potions un ''Potionniste''. L'art des Potions requiert de la patience, de l'envie et de la concentration mais ça reste un art très complexe et très difficile pour les jeunes esprits.


II - Les Genres.


Les genres sont du nombre de 2. Ils permettent de déterminer la texture et la forme d'une potion.

Aqueux : Ce sont les potions qui sont sous forme liquide tel que de l'eau (généralement) mais aussi du jus de citrouille, de l'alcool, de l'hydromel etc... Le gaz n'existe pas et il n'existera pas donc de potions gazeuses. Elle peut être administré par ingurgitation (on la boit) mais aussi par application cutanée (on l'applique sur la peau). D'autres méthodes peuvent être utilisé tel la vaporisation ou la morsure.
Exemple : La potion d'amnésie.

Solide : Ce sont les potions qui sont sous forme ''solide'', c'est-à-dire qui ne sont pas liquides mais plutôt pâteuse, dur, et qu'on applique toujours sur la peau (application cutanée). On peut donc compter les pommades, onguents, crèmes....
Exemple : La potion d'amnésie.


III - Les Sous-Genres.

Les sous-genre sont du nombre de 3. Ils permettent de déterminer la nature de la potion, c'est-à-dire sa puissance magique et/ou où elle cible.

Classique : Le sous-genre « classique » désigne une potion qui n'appartient ni aux philtres ni aux élixirs. C'est le terme générique pour les désigner.
Exemple : La Pimentine

Philtre : Un philtre est un sous genre visant à influencer les émotions et les sentiments d'une personne. Le philtre est également un potion aqueuse très particulière. Les philtres agissent principalement sur le centre des émotions du cerveau, ils oblige le cerveau à sécréter différentes substances qui donnerons lieu à une émotions particulière suivant l'effet du philtre.
Exemple : Le philtre d'Euphorie

Élixir : Un élixir est un sous-genre qui désigne les potions extrêmement puissantes et souvent mythiques. Elle consiste à prolonger des durées corporelles et sont assez complexe, contenant des ingrédients rares, quis ont difficiles à préparer et à trouver. Ce sont également le sujet de légendes tel que l'élixir de jouvence ou de longue-vie qui provenait de la pierre philosophale.
Exemple : l’Élixir de Longue Vie


IV - Les types de potions

Les types de potions sont du nombre de 7. Ils permettent de déterminer les effets propres aux potions en les classant.

Attaque : Il permet de désigner les potions qui, comme son nom l'indique, apporte des offensives, d'attaquer non le buveur mais autrui.
Exemple : La potion explosive.

Défense : Il permet de désigner les potions qui, comme son nom l'indique, apporte des défenses au buveur, de l'aider aussi bien sur les capacités physiques que mentales.
Exemple : La solution de force.

Modification génétique : Il permet de désigner les potions qui modifie ou change une partie du code génétique temporairement. Il apporte donc des modifications physiques et non mentales.
Exemple : Le Polynectar

Effets corporels et émotionnels : Il permet de désigner les potions qui touchent une partie du corps quelconque (pilosité, cheveux, membres du corps) ou les émotions du buveur pour les modifier.
Exemple : Le philtre d'Aversion

Poison : Il permet de désigner les potions qui handicape le buveur ou réduisent ses capacités physiques et mentales allant jusqu'à la paralysie ou la mort. Les poisons sont classés simples (un ingrédient) ou complexes (plusieurs ingrédients).
Exemple : L'infusion d'Alihotsy ou Goutte Désopilante

Antidote : Il permet de désigner les potions qui sont des remèdes à certaines potions ou à des sorts, voire même des fléaux. Ils sont classés simples (un ingrédient) ou complexes (plusieurs ingrédients). Les antidotes peuvent aussi bien être un élément végétal ou animal.
Exemple : Le bézoard ou l'essence de ruta.

Médicinale : Il permet de désigner les potions qui guérissent et soignent son consommateur aussi bien sur les capacités physiques (corps), musculaires, cellulaires ou mentales. Attention à différencier Médicinale et Antidote même si ils se ressemblent.
Exemple : La potion du Lonéat

V - Les types de préparations

Les types de préparations sont du nombre de 4. Ils permettent de déterminer le mode de préparations et ses degré de température ainsi que les puissances.

L'infusion : Il permet d'extraire les agents actifs d'un ingrédient à partir liquide bouillant (eau souvent) qu'on laisse mijoter pendant plusieurs heures avant de le laisser refroidir. Le liquide sera alors imprégné des principes actifs. Les infusions sont de puissances faibles mais efficaces.

La macération : Il permet d'extraire les agents actifs d'un ingrédient à partir d'un liquide froid qu'on laisse reposer pendant plusieurs heures jusqu'à qu'il les relâche. Le liquide sera alors imprégné des principes actifs. Les macérations sont de puissances moyennes.

La décoction : Il permet d'extraire les agents actifs d'un ingrédient à partir liquide bouillant (eau souvent) puis à température constant pendant plusieurs heures qui sont très longues. Le liquide sera alors imprégné des principes actifs mais ce sont les types de préparations les plus dangereuses qui peuvent provoquer des détonations car l'extraction des agents actifs peut être brute. Les décoctions sont de très forte puissances.

L'essence : Il permet d'extraire les agents actifs d'un élément (animal, végétal ou minéral) par la méthode de distillation. Il sépare l'élément en plusieurs composants puis récupère les plus importants. Les essences sont des potions très puissantes.car ils sont concentrés en principes actifs.

Note : les agents actifs et principes actifs sont la même chose.


VI - Les types d'ingrédients

Les types d'ingrédients sont séparés en deux parties : la provenance et la nature . Ils permettent de déterminer la nature (l'importance) et la provenance (d'où ils viennent) des ingrédients qui composent une potion.

1) Les natures

Acteurs : Ils apportent les effets aux potions.

Stabilisateurs : Ils apportent le goût et l'odeur aux potions. Ils permettent également de stabiliser le mélange.

Neutres : Ils apportent la texture et la forme aux potions.

2) Les provenances

Végétale : Ce sont les ingrédients qui sont à base végétales, qui proviennent d'une plante ou d'un arbre.
Exemple : Une feuille ou une tige.

Animale : Ce sont les ingrédients qui sont à base animales, qui proviennent d'une créature magique ou non.
Exemple : Un cœur ou un œil.

Humaine : Ce sont les ingrédients qui sont à base humaines, qui proviennent d'un être humain, moldu ou sorcier.
Exemple : Un cheveu ou un poil.

Minérale : Ce sont les ingrédients qui sont à base d'eau ou de roche.
Exemple : L'eau.



By Emma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Cachot] Manuel de potions à l'usage des débutants.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cachot] Manuel de potions à l'usage des débutants.
» Manuel de potions à l'usage des débutants
» Petit guide de survie à l'usage des habitants de l'hôtel de Bourgogne
» Manuel de métamorphose à l'usage des débutants
» [Potions] Tests de janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard HabboBetaMagie :: Cartable de Première Année :: Salles de Classes :: Cachot de Potions-